Accès Intranet

Se connecter

La recherche en Asie du Sud-Est

activités de recherche AgroSup Dijon - Asie du Sud-Est

1 LABORATOIRE INTERNATIONAL ASSOCIÉ

deux axes de recherches :

• Les produits fermentés traditionnelstropicaux ;

• Les composés bioactifs tropicaux(végétaux et microbiens).

 

Au coeur du projet du laboratoire Tropical Bioresources & Biotechnology, la flore microbienne des produits fermentés traditionnels est étudiée pour améliorer la qualité de ces produits mais aussi pour rechercher de nouveaux ferments pour la qualité sensorielle, nutritionnelle ou de biopréservation. Les procédés traditionnels sont également étudiés comme source d'inspiration pour créer de nouveaux produits en occident et mettre au point des méthodes plus sûres et moins énergivores d'utilisation des ferments. Il s'agit non seulement de caractériser les produits fermentés et extraits végétaux d'Asie mais également d'améliorer leur qualité et leur sécurité sanitaire afin de s'en inspirer pour créer de nouveaux produits en Asie ou en Europe. Le projet Natencaps a ainsi permis de développer des procédés et applications pour un "super fruit" local, projet incubé par Prémice et lauréat du concours iLab !

PROFOOD2C, PROVIDING FOOD SUSTAINABLY TO CITIES : APPROVISIONNEMENT ALIMENTAIRE DURABLE DES VILLES

 

Trois UMR d'AgroSup Dijon se sont engagées conjointement dans un projet de recherche de portée internationale, portant sur la sécurité des aliments au Vietnam. Les regards se croisent entre différentes approches disciplinaires complémentaires.

 

  • L'approche technologique : les enseignants-chercheurs en microbiologie de l'UMR PAM appuyés par l'expertise de l'UMR CSGA, explorent ce qu'apporte les procédés de conservation des légumes ou de la viande par fermentation, notamment en identifiant et en caractérisant les souches bactériennes pertinentes pour augmenter la sécurité sanitaire et la qualité des produits.
  • L'approche filière : les enseignants-chercheurs de l'UMR CESAER étudient les enjeux de l'approvisionnement d'une grande ville comme Hanoi (près de 4 millions d'habitants) en explicitant à la fois le cadre institutionnel et les contraintes techniques, sociales, économiques. Le projet apporte également un éclairage en psychologie sur les comportements alimentaires et leurs déterminants, avec la participation de l'UMR CSGA, de façon à aborder la question de la sécurité des aliments y compris du point de vue des représentations des consommateurs.

LE RÉSEAU ENCAPSULATION NESEA

 

En Asie du Sud-Est, il existe une forte demande pour des procédés d'encapsulation de composés actifs à partir de matériaux locaux (co-produits des filières végétales ou marines). Forte de ses collaborations de recherche en Thaïlande et au Vietnam et grâce à la confiance de l'Agence Universitaire de la Francophonie, AgroSup Dijon a joué un rôle moteur pour la création d'un réseau des chercheurs et industriels dans ce domaine, organisant plusieurs colloques au Vietnam et à Singapour et une école thématique avec le Bioencapsulation Research Group.

CHIFFRES CLÉS

  • 1 laboratoire international : Tropical Bioresources & Biotechnology, associé avec l’Institut Polytechnique de Hanoi.
  • 3 réseaux : Tropical Fermentation en microbiologie alimentaire, SAFAS en sécurité sanitaire des aliments et NESEA, Network of Encapsulation in South East Asia, sur les technologies d’encapsulation.
  • 1 symposium : SPISE, sur le sensoriel et les sciences des consommateurs qui a lieu tous les deux ans à Ho Chi Minh Ville (Vietnam).
  • > 20 thèses réalisées à Dijon ou en cotutelle
  • Membre du consortium international d’appui à l’Institut de Technologie du Cambodge.
  • Accompagnement d’universités, projets de formation : Erasmus K2 AsiFood sur la sécurité sanitaire des aliments et K1 sur l’entrepreneuriat.
  • AgroSup Dijon participe également avec Agreenium aux activités de la SEARCA, groupement des
    universités d’agriculture d’Asie du Sud-Est dont la mission consiste à renforcer les capacités des institutions d’Asie du Sud-Est travaillant pour le développement de l’agriculture et du secteur.

3 THÈSES EN COURS DANS LE CADRE DU LABORATOIRE INTERNATIONAL ET DU RÉSEAU AVEC L’INSTITUT POLYTECHNIQUE DE HANOI ET L’INSTITUT DE TECHNOLOGIE DU CAMBODGE.