Une réelle valorisation

Version textuelle de la vidéo "Réelle valorisation"

[2 minutes, 25 secondes]

[Cécile]

Il y a 2 intérêts à deviner ingénieur, à mon sens. Il y a, intrinsèquement, la capacité d'acquérir les compétences d'analyse, alors que certains peuvent les acquérir sans passer par les écoles d'ingénieur. Il y a des gens qui ont tout à fait cette compétence-là. N'empêche qu'en faisant la formation, c'est ce que je disais toute à l'heure, on s'enrichisse des contacts qu'on a eu, des profs, des analyses qu'ils nous ont fournis, on se fait les siennes, etc.

Donc, il y a, je pense qu'il y a les capacités acquises avec la formation.

Ca c'est le premier intérêt de devenir ingénieur et le deuxième, avec lequel je me souscris pas forcement, mais c'est que dans notre société, on est encore basé sur les titres.

[Jean-Denis]

Je suis passé d'une phase où j'étais demandeur d'emploi à une phase où j'offrais des services et ça, au niveau des employeurs, je dirais que les choses se sont inversées. C'est à dire qu'aujourd'hui ce sont les employeurs qui me demandent, c'est plus moi que va vers eux. Donc, déjà ça.

Ensuite, moi j'ai eu la promotion sociale, c'est à dire, j'ai pu changer de métier.

[Cécile]

Même si je n'avais fait cette formation que pour avoir le diplôme, elle ne m'a pas porté que le diplôme.

[Jean-Denis]

C'est une évolution salariale.

Entre mon poste de technicien et puis mon métier d'aujourd'hui mon salaire a pris 50 %. Donc, ca, c'est pas négligeable. Donc même s'il y avait un petit coût au départ, en termes financiers, parce que tout n'a pas été pris en compte, ou si en termes de temps consacré, au bout de 2 ans je peux dire que je suis largement rentré dans mon investissement de départ.

[Gaétane]

Au départ de la formation ce que j'attendais c'était de pouvoir, avoir, de changer de statut. Déjà de ne plus être technicien mais d'avoir un peu plus de responsabilités, sans trop vraiment savoir ce que je voulais vraiment comme poste, ni quoi faire, mais je ne voulais pas un travail routinier. J'espérais aussi pouvoir changer de l'entreprise, ce qui ne s'est pas fait en fin de compte.

Ce que j'ai cherchais au départ en fait, ça ce n'est pas transformé dans la même façon à la fin de la formation. Peut-être parce que ce que j'ai appris pendant la formation m'a permis de me décider autrement, en fait, en fin de formation.

[Fin]