Conseils aux candidats potentiels

Version textuelle de la vidéo "Conseils aux candidats potentiels"

[1 minute, 45 secondes]

[Jean-Denis]

Ce que je dirai donc à des futurs candidats, donc, c'est déjà de bien établir des priorités qu'ils attendent ou comment ils voient leur avenir.

Moi, je pense qu'il faut le comprendre, en disant que c'est une formation diplômante qui permet une association sociale. Si on est dans ce registre-là on va y adhérer sans problème.

[Jacques]

On fait une formation parce qu'on veut changer.

Alors, c'est justement ce changement qu'on veut faire qui va nous aider, par-là, la formation.

[Cécile]

Il faut être prêt à se remettre en cause.

Il faut... alors, ça peut faire peur, hein?

Mais ça peut se comprendre, enfin, on peut comprendre qu'on a peur de... mais beh, c'est l'évolution de la vie. C'est avoir envie d'évoluer et d'apprendre de nouvelles choses et ne pas rester tout le temps dans le même contexte, quoi.

[Didier]

Je pense qu'il ne faut pas s'autocensurer avant. Il faut tenter.

[Jean-Denis]

Il y avait eu une statistique qui démontrait que 80 % des stagiaires évoluait dans leur entreprise ou ailleurs. C'est vrai ça, c'est même presque plus que 80 %. Pour mon cas, c'était un changement de vie complet. Et donc... si on suppose l'alternative de changer, la formation diplômante aide à ce changement.

[Gaétane]

Je pense que pour les femmes, c'est encore plus important que pour les hommes parce qu'on a besoin des diplômes pour faire valoriser nos acquis.

[Louis-Marie]

Je leur dirai de ne pas faire l'erreur que j'ai faite, c'est à dire, d'attendre, de laisser passer sa chance, comme moi, j'ai laissé passer ma chance, pour une promotion. C'est de le faire tout de suite, parce que qu'on ne peut pas le regretter après. Ca ouvre tellement de portes.

[Cécile]

A ceux qui demandent s'il faut y aller ou pas, je dis allez-y. C'est évident qu'en sortant vous en sortirez grandi.

[Fin]